5 erreurs à ne pas faire avec le vin

Vous croyez bien faire… et pourtant ! Connaître le vin, ce n’est pas seulement savoir quel vin associer avec un délicieux filet de bœuf, ni comment reconnaître un millésime d’exception. Encore faut-il apprendre à éviter les faux pas.

1° – Toujours choisir le vin le plus cher

Inutile de vous ruiner avec des grandes appellations pour impressionner votre entourage ! Comme pour les achats en ligne de matériel viti, il existe pour le vin de très bons rapports Qualité / Prix d’appellations moins connues.
Alors, n’ayez pas peur de partir à l’aventure des terroirs de France ! Exactement ce que nous proposons avec les abonnements au vin, vous partez à la découverte de nos terroirs tout en gardant la sécurité de vins de qualités choisis par un Maître Sommelier de renom.

2° – Garder ses vins trop longtemps en cave

Qui n’a jamais conservé précieusement une bouteille de vin, pour finalement être déçu lors de la dégustation tant attendue ?
Saviez-vous que les vins rosés, les primeurs ainsi que les champagnes non millésimés se boivent dans les 3 ans maximum ?
Pour les autres vins, les temps de garde varient selon les appellations et les millésimes, se conservant généralement jusqu’à 8-10 ans. Seules les appellations très prestigieuses (Margaux, champagnes millésimés, Pauillac, Pomerol, St-Estèphe, Romanée-Conti, …) ont vocation à se garder en cave entre 10 et 20 ans.
Alors, allez faire un tour dans votre cave et essayez d’étiqueter chaque bouteille avec son année de dégustation. Vous serez surpris de voir toutes les bouteilles que vous avez malheureusement “oubliées”.

3° – Boire le vin trop froid

Si votre bouteille est trop froide, les arômes de votre vin seront en quelque sorte “gelés” et vous risquez d’être déçu par votre bouteille. Laissez monter la température pour que celle-ci s’épanouisse et vous délivre tous ses arômes ! Il est conseillé de chambrer la bouteille environ 1h avant de la déguster.

4° – Faire du bruit au moment de goûter alors qu’on y connaît rien

Gllllggggllllllggglll : pas très agréable pour votre entourage ces bruits de bouche lors de la dégustation.
Il s’agit d’intensifier les arômes en laissant passer un filet d’air, mais si vous n’y connaissez pas grand chose, épargnez votre voisin !
Par contre, lorsque vous êtes “seul”, entraînez-vous à le faire et essayer de découvrir les différents arômes des vins que vous dégustez. Si vous souhaitez vous améliorer, prenez un cours d’oenologie.

5° – Tirer à Pile ou Face l’ordre de service des vins

Saviez-vous qu’il existe un ordre de service ? Il ne faut pas que vous serviez vos vins au hasard, vous risquez de goûter les plus puissants en premier, et ne plus sentir les arômes de ceux plus légers et subtils.
Il faut servir vos vins dans un ordre croissant de puissance : C’est-à-dire, les vins blancs et rosés avant les vins rouges. Et commencer par les vins rouges les plus légers